• Julien Green

    Julien Green

    Julien Green

  • Les pays Lointains

    Résumé

    Ayant quitté un Londres sinistre et après une traversée difficile, à seize ans, Elizabeth arrive à Dimwood, riche plantation de Géorgie où un parent, William Hargrove, la recueille ainsi que Mrs Escridge, sa mère ruinée. Vont-elles l'une recommencer sa vie et l'autre commencer la sienne dans ce pays inconnu où l'hiver n'existe pas au milieu des magnolias et des roses ? La plantation heureuse cache, cependant, bien des drames. En 1850, les Etats-Unis n'ont jamais été aussi près d'une rupture entre Sud et Nord. La Sécession est dans l'air. Elizabeth croit que rien n'arrive lamais, lorsque, un soir de bal, elle voit Jonathan. Bien entendu, c'est toujours la personne qui n'est pas pour vous, celle ou celui contre qui on vous met en garde, l'ennemi, en somme, qui fait battre votre coeur. L'amour ne connaît aucun interdit.La vie, autour de la jeune Anglaise dont la beauté blonde fait des ravages, s'organise à Savannah, puis en Virginie chez un autre parent, oncle Charlie Jones. C'est le tourbillon des fêtes de la société et de la foule des jeunes cousins et cousines, des amis, des serviteurs, des Noirs parmi lesquels Betty, vieille femme maternelle, dévouée de toute son âme, et une énigmatique Galloise, Mrs Llewelyn, qui régente la plantation de Dimwood et joue secrètement les entremetteuses pour Elizabeth et Jonathan. Celui-ci a épousé une belle femme riche qui a dans les veines un peu de sang noir. Aussi a-t-elle emmené son jeune époux en Europe, à Vienne, où cela n'a aucune importance pour être reçue.En Virginie, dans le domaine de Charlie Jones, Elizabeth répond à l'amour de Ned, le fils encore étudiant de son fastueux tuteur. Mais sans oublier Jonathan. Et elle s'interroge : « Peut-on aimer deux hommes à la fois? » C'est le destin qui en décidera...

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique